34, rue de l'Eglise 85210
Sainte-Hermine

Dernières news Ciné

5 réalisateurs assassinés, de Pier Paolo Pasolini à Adrienne Shelly
5 réalisateurs assassinés, de Pier Paolo Pasolini à Adrienne Shelly

A l'image du cinéaste italien Pier Paolo Pasolini, qui fut retrouvé assassiné au petit matin du 2 novembre 1975 sur un terrain vague à Ostie, d'autres réalisateurs / réalisatrices ont connu une fin toute aussi tragique...


En savoir plus
 
10 théories de fans qui vous feront voir autrement les dessins animés de votre enfance
10 théories de fans qui vous feront voir autrement les dessins animés de votre enfance

Interprétations douteuses, troublantes hypothèses... Retour sur 10 théories de fans qui pourraient vous faire voir les dessins animés de votre enfance d'un œil totalement différent...


En savoir plus
 
Mulan : quand la Chine utilise des bots pour promouvoir le film après la polémique
Mulan : quand la Chine utilise des bots pour promouvoir le film après la polémique

A Honk Kong, "Mulan" suscite la polémique depuis que son actrice principale a manifesté son soutien aux forces de l'ordre. Pour répondre à la demande de boycott, la Chine a décidé d'utiliser des bots pour contre-attaquer et promouvoir le film.


En savoir plus
 
Plus de news ciné avec Allociné
 

Bandes annonces

Scary Stories Scary Stories

Voir la bande annonce

 

Roubaix, une lumière Roubaix, une lumière

Voir la bande annonce

 

Good Boys Good Boys

Voir la bande annonce

 
Plus de bandes-annonces
 

Blog du ciné

Le Tigre : un cinéma labellisé Art et Essai

Publié le 13/05/2009 à 11h57

Le Tigre : un cinéma labellisé Art et Essai

Depuis 1979, le Tigre est classé Art et essai. Ce label est fidèle à l’esprit qui anime l’équipe depuis son origine : le monde rural a droit à une véritable culture cinématographique...

Depuis 1979, le Tigre est classé Art et essai. Ce label est fidèle à l’esprit qui anime l’équipe depuis son origine : le monde rural a droit à une véritable culture cinématographique. De nombreuses actions vont dans ce sens :
- tous les ans, fin octobre début novembre depuis 1981, un Festival du film en monde rural offre un choix important de films classés ;
- régulièrement, le Tigre propose ces films classés dans sa programmation ;
- pour les plus petits, un cycle Écran enchanté met cette culture à la portée des enfants ;
- le Tigre a été l’initiateur en Vendée de l’opération École et cinéma pour les enfants du primaire.
- Le Tigre répond aux demandes diverses des écoles et collèges : il suffit de prendre contact avec le directeur.

 
 

Historique du Tigre

Publié le 13/05/2009 à 11h53

Historique du Tigre

Mai 1947 : période d’après-guerre, peu riche en loisirs, à Sainte Hermine comme ailleurs. L’abbé Nugues, vicaire et passionné de photos, de cinéma, va lancer l’idée de la transformation et de l’agrandissement d’une salle des fêtes destinée à des séances de cinéma sur un terrain venant de la famille Perreaud de Launay...

LA RONDE DES BROUETTES...

 

Mai 1947 : période d’après-guerre, peu riche en loisirs, à Sainte Hermine comme ailleurs. L’abbé Nugues, vicaire et passionné de photos, de cinéma, va lancer l’idée de la transformation et de l’agrandissement d’une salle des fêtes destinée à des séances de cinéma sur un terrain venant de la famille Perreaud de Launay. Une association, présidée par Clément Poupard va voir le jour à cet effet, Jean Chauvière étant secrétaire.
Le permis de construire est demandé et les travaux vont commencer sans attendre l’accord. Après bien des péripéties, celui-ci est obtenu le 12 mai 1948. Une partie des travaux sont effectués par des bénévoles : le soir après le travail, c’est la ronde des brouettes et des tombereaux.
Enfin, la construction s’achève, mais pas les ennuis administratifs.
La commission de sécurité donne son feu vert le 18 mars 1949.
La salle ouvre sur une pièce de théâtre, « Une cause célèbre ».
Premier film le 30 avril 1949, « Le fils de Robin des bois ».
La ronde des brouettes est terminée.

 

 

DES PERIODES FASTES, D'AUTRES MOINS

 

Au fil des ans, la salle connaît d’énormes succès qui permettent quelques améliorations : chauffage, bar, nouveaux sièges, scope… La salle est finie de payer en 1960.
1972-1973 : les caisses sont vides, les appareils sont morts. L’association prend le pari d’investir de nouveau, et bon an mal an, continuera de vivre et de se transformer, jusqu’à la réfection complète de 1999. Entre temps, les pouvoirs publics ont pris conscience du rôle de service public joué par Le Tigre et lui apportent leur soutien financier.

  • Précédent
  • 1
  • Suivant